samedi 27 janvier 2018

A-t-on quand même un bon fond ?

Je n’ai rien contre les mouvements animaliers et je suis pour l’étique et le respect de la nature en général, mais je trouve qu’il y a trop de gens qui critiquent l’humanité.

Les humains aiment les mythes et ils favorisent les mites dans leurs tiroirs.


Oui, car les mythes sont des raccourcis vers une zone de confort et c’est ce qui corrompt l’esprit. On se focalise sur un souvenir illusoire et on renchérit en rajoutant à bien plaire.


La réalité est parfois rude et la nature sauvage n’est pas toujours aussi tendre, mais la vie sur terre est une belle expérience.


Je ne dis pas que j’aime souffrir, car il n’est pas normal d’aimer souffrir, mais je ne supporte plus qu’on n’aime plus l’être humain.


Notre fond est bon, mais nous sommes toujours tentés de parler de ce qui ne va pas.


Si l’info ne concerne pas une catastrophe ou un malheur, elle génère moins de profit, car ce qui se vend c’est les mauvaises nouvelles.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire