lundi 1 janvier 2018

Du binaire au ternaire ???

Dans le monde ordinaire, il y a les appartenances. Qu’elles soient religieuses, philosophiques, ethniques, politiques, économiques ou autres, elles nous enferment inévitablement dans ce système de dualité qu’est l’alternative du fonctionnement binaire.

En musique le rythme binaire est une division du temps en 2 ou 4 pulsations. Le rythme ternaire est une division à 3, 6 ou parfois à 9. 


Les rythmes ternaires à 3 temps (9/3) sont très particuliers, par contre un rythme binaire à 3 temps, devient ternaire, car 3X4 est égal à 4X3. Cela prouve que le binaire est une matrice.
En matière de chiffres, les taoïstes prétendent que l’impair est yang, donc majoritairement masculin et le pair est yin (féminin).


Le binaire serait donc ainsi la dualité du yin et du yang. C’est la base du langage informatique (0 et 1).


Quand on communique par écrit, le second degré ne devrait jamais être utilisé avec une personne que l’on ne connaît pas, car cela peut engendrer de l’agressivité. Le binaire est donc la première façon de fonctionner dans ce système de communication, mais il faudrait utiliser le ternaire ou l’impair (uniquement premier degré). Cela veut dire que l’on prend vite parti d’une idée et quand on prend une position sur un avis, on entre facilement en guerre avec ceux qui sont de l’autre avis. Les méchants deviennent les méchants avec des têtes de méchants et les gentils deviennent les vrais gentils avec des têtes de gentils. C’est purement binaire. Aucune souplesse. En avant marche ! Gauche, droite, gauche, droite…
Maintenant, si on met tout ça dans le fonctionnement de notre raison, on pourrait conclure que les deux hémisphères du cerveau gauche et du cerveau droit sont un compromis du binaire et du ternaire. Cela n’a rien de scientifique, c’est purement philosophique.
Alors, comment passer au ternaire ?


Dans le domaine de la percussion africaine du Mandingue par exemple, il existe au moins 4 codes pour définir le style de rythme joué. Il y a le binaire avec plus ou moins de swing qui fait basculer le rythme vers le ternaire et il y a principalement 3 sortes de rythmes ternaires. C’est l’appel qui se joue sur 3 ou 4 temps qui va définir de quelle famille de rythme il s’agit. Il y a aussi un swing de certains rythmes ternaires qui va donner un accent binaire, mais cela reste dans la matrice de ces 4 codes principaux. Le 4 s’impose donc comme la valeur initiale et c’est donc le binaire qui l’emporte. C’est le monde rationnel et matériel, c’est la matrice, la terre, le carré, le cadre, la pensée, etc.


Pour revenir à nous autres, petits bipèdes humains et au domaine de notre esprit, le passage au ternaire, c’est donc en quelque sorte l’irrationnel, c’est l’exploration du rêve et donc le monde de la musique dans sa créativité par exemple. L’unification des deux hémisphères produit le 1, l’unité qui permet de voyager entre les mondes. En percussion on improvise en ternaire sur un rythme binaire et vice-versa, et donc dans la vie on peut faire pareil. 


C’est donc ainsi qu’en mettant de l’art dans nos vies, la dualité ne peut plus nous rendre aussi agressif.


« Ni binaire, ni ternaire, bien au contraire,
C’est faire taire l’ordinaire au profit d’un nouvel air et donc d’une nouvelle ère.
Et c’est nettement meilleur pour nos nerfs.
Poils aux airs ! »


(Les pères culs sionistes dans l’air dû tant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire