jeudi 25 janvier 2018

Les trois règnes

Les animaux sont très proches des humains. D’ailleurs les humains font partie du règne animal. Les végétaux et minéraux semblent être deux autres règnes distincts qui s’inscrivent dans la classification scientifique. Maintenant si on différencie l’homme de l’animal, on peut parler de quatre règnes.

Les taoïstes classifient trois règnes entre le ciel et la terre. Cette idée est associée à l’esprit « hun » ou âme céleste qui contient ces trois niveaux de conscience. Le végétal est une âme naissante, l’animal est une âme en éveil et l’homme est une âme réalisée. Il ne s’agit pas d’une réalisation de l’âme comme le propose l’indouisme et le bouddhisme, mais d’un potentiel ou d’une faculté d’éveil.
L’anthropologie nous entraine à la perception et la reconnaissance d’un cinquième règne.
Dans le courant New Age on pare des enfants indigos ou de cristal, alors que dans les religions il y a les avatars, les anges, les prophètes, etc.

Le néo chamanisme parle aussi de l’avènement d’un cinquième règne et c’est sans doute pour cela que beaucoup de personnes se proclament comme étant des chamanes. C’est une mode qui fait un bon fond de commerce et il y a certainement quelques charlatans qui se vendent sans scrupules, alors que d’autres sont persuadés d’être des élus et ils font aussi leur business en exploitant la crédulité des personnes en quête de nouveauté.

Il est généralement admis que le mot chamane vient de Sibérie, mais il existe curieusement un homophone en sanskrit qui représente l’ascète austère qui est capable de voyager entre les différents états de conscience. L’austérité est l’une des cinq disciplines de la seconde étape du second chapitre du yoga sutra. L’austérité n’est pas quelque chose de fun et cet état n’est pas atteint par une prise de drogue, mais par un travail répétitif (rituels et prières) et surtout par le fait que cela est attribué à quelques personnes, mais jamais à l’ensemble d’une population.

Se proclamer chamane dans notre société dénaturée, procure une sensation de pouvoir qui peut paraître agréable, mais savons-nous vraiment ce qui se passe sous la trame ? Est-ce que le chamane aime toujours sa faculté de voir ?

Chez les taoïstes, il y a les prêtres qui décèlent les esprits obscurs et les chamanes qui les font partir. Chez nous, nous faisons un pot pourri de chamanes, prêtes et guide de toutes sortes, se faisant appeler maîtres. Notre esprit moderne et démocratique nous fait croire que nous pouvons tous accéder aux mêmes connaissances et c’est peut-être bien là le problème majeur, car il semble que nous soyons souvent programmés pour avoir des statuts différents.

Maintenant, pour parler de ces différents règnes et de la possibilité d’évolution pour tout un chacun, il semble évident que le premier pas à faire est d’accepter le mystère, d’accepter que nous avons tous une part d’ombre, mais il y a aussi le fait que notre nature est bonne à l’origine. L’idée reçue du christianisme et de son péché originel, est une tare qui empêche l’évolution humaine.
L’hérédité psychique qui nous entraîne aux croyances, demande à ce que l’on fasse table rase des idées reçues et Dieu sait si elles sont nombreuses.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire