lundi 29 janvier 2018

Zen

Comment traduit-on ce mot ?

Cela vient de dhyâna (pron. Diane) en sanskrit et c’est : « l’attention »


Et en indo-européen on a Diane, la chasseresse.


Les chinois prononcent Chan et les japonais Zen.


Voici quelques possibilités de traduction du sinogramme ou idéogramme Zen ou Chan qui est formé de deux pictogrammes :


Culte 礻 + 單 personnel = 禪 Zen
Désigner 礻 + 單 simplicité = 禪 Zen
Spiritualité 礻 + 單 arme = 禪 Zen


La troisième traduction démontre bien que ce caractère est né du berceau des arts martiaux (Le temple Shaolin)


La fourche antique du paysan 單 peut servir d’arme pour se défendre contre l’oppresseur.


Si on y ajoute une touche de spiritualité, on obtient la philosophie du chevalier, de la guerre sainte, du combat contre le mal, etc.


Dhyâna c’est la septième et avant dernière étape du yoga.
Dhyâ c’est la pensée.
Na c’est l’abnégation.
Dhyâna c’est un état d’esprit sans pensée.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire